samedi 27 janvier 2018

Algérie : la bombe démographique , une aubaine pour le dévellopement ?

Résultat de recherche d'images pour "algerie demographie"
La femme algérienne
Au 1er janvier 2018, nous serons 42 millions. La population algérienne  a connu un véritable «boom» depuis le début des années 2000, grâce, essentiellement, à une espérance de vie plus longue et un cadre social et économique plus favorable.
L’Algérie a enregistré, au cours des  dernières années, plus d'un million de naissances par an (1,1 million l’année dernière), alors que ce chiffre était seulement de 580 000 au début des années 2000. Et ce n’est pas fini. Le phénomène gonfle constamment et s’alimente de lui-même. Les spécialistes révèlent qu’il y a aujourd’hui, en Algérie, 11 millions de femmes en âge de se marier et de faire des enfants. 
Résultat de recherche d'images pour "algerie demographie"L’Algérie n’est décidément pas un pays comme les autres. La politique de planification familiale et de régulation des naissances,  les années 70 et 80 avait donné des résultats spectaculaires. La natalité est passé de 7 enfants par femme en 1983 à 2,4 enfants en 2002. Tout le monde s’attendait à ce que cette évolution se poursuive normalement, comme tous les pays comparables à l’Algérie ,  la Tunisie ou même le Maroc plus récemment, voire des pays comme la Turquie, ou encore la totalité des pays d’Amérique Latine. Sans parler des pays continents comme la Chine ou l’Inde qui ont accéléré le phénomène et stabilisé leur population .
Et bien non! L’Algérie a encore surpris tous les spécialistes en amorçant une inversion unique au monde de sa «transition démographique». Depuis le début des années 2000, la natalité a recommencé à augmenter de plus belle et le nombre d’enfants par femme est de nouveau supérieur à trois en moyenne "Les Algériennes font elles trop d’enfants ? »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire