mercredi 29 novembre 2017

L’héroïne Lalla N’Soumer.

Lalla N’Soumer
Très jeune, elle a mémorisé le Coran. Elle grandit au sein d’une famille maraboute où sa liberté était restreinte. On l’a maria de force à son cousin mais fut ramenée par son mari et sa belle-famille chez ses parents après seulement 30 jours car elle ne voulait pas consommer ce mariage. Le village la met ainsi que sa famille en quarantaine. On la laisse tranquille dès qu’on la prend pour une folle. Elle arpente la montagne et ne revient qu’au coucher du soleil et découvre la «grotte du Macchabée». Quelques temps après, elle décide de rejoindre son frère marabout au village de Soumer. En restant à son ombre, elle commence à étudier le Coran.
 Lalla Fatma N’Soumer est une personnalité qui marqua la résistance algérienne contre l’occupation française. De son vrai nom Fatma Sid Ahmed, elle est née vers 1830 à Ouerja, sur la route d’Aïn El-Hammam en Kabylie. Le surnom de «N’Soumer» lui a été donné car elle a vécu dans le village de Soumer.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire