samedi 3 juin 2017

Alger 2030 : les projets qui transformeront la ville

Promenade 2-thumb-450x261-48315.jpgDes promenades en front de mer, un centre-ville réaménagé, un port de pêche rendu aux habitants… D’ici à 2030, plusieurs projets vont transformer la capitale en « éco-métropole de la Méditerranée ». Un avant-goût en maquettes.
Promenade 2.jpg
Faire la part belle au vert. La nouvelle stratégie urbaine prévoit de « débarrasser la ville des activités polluantes et dangereuses ». Points forts de cette politique plus écologique : une ceinture d’agri-parcs (parc métropolitain du Baïnem), l’aménagement paysager des autoroutes, un tram-train pour la rocade et de longues promenades en front de mer.
Oued el Harrach.jpg
Réconcilier les Algérois avec la mer. Pour faire d’Alger une éco-métropole de la Méditerranée, le plan de réaménagement prévoit de « redonner des espaces de loisirs et l’accès à la mer aux Algérois ». Symboles forts de la reconquête du front de mer : les piscines (comme ici, à Oued el Harrach dont la réhabilitation a déjà commencé, ou à Bab el Oued), l’aménagement de terrasses et la rénovation de la Casbah. Point fort : l’identité du vieux port dont les activités doivent rester en liaison avec la ville : pêche, plaisance, croisières…
Bouzareah.jpg
Organiser des pôles universitaires. Celui de Bouzareah (ci-dessus) sur plus de 44 000 mètres carrés, sera consacrée aux sciences sociales et humaines, aux lettres et aux langues, et pourra accueillir 8 000 étudiants. Ben Aknoun aura aussi la sienne (médecine, pharmacie et chirurgie dentaire) et Said Hamdine accueillera l’université de droit.
Stade.jpg
Le stade de Baraki. Le grand stade d’Alger, construit par les Chinois, est prévu pour accueillir 40 000 supporters. Son coût : un peu plus de 100 millions d’euros.
Promenade.jpg
Parmi les promenades prévues : celle des Sablettes (plus de 4 kilomètres entre l’oued El Harrach et la station de dessalement), avec trois espaces de pique-nique, six aires de jeux, deux terrains de pétanque, deux espaces de skateboard, une promenade piétonne et une piste cyclable. Le directeur des Travaux Publics Mohamed Abdenour Rabhi a annoncé le mois dernier que « Le taux d’avancement des travaux de traitement de la plateforme est de presque 85% ». Ouverture annoncée pour juin.
Place des martyrs.jpg
Place des Martyrs. Un mémorial, forêt de monolithes jaillissant du sol, sera consacré au souvenir des martyrs.
Places des Martyrs.jpg
La bouche de métro de la station-musée, prévue pour 2015, sortira directement sur la place.
Quartier.jpg
Hôtels, entreprises du secteur tertiaire, palais des congrès, parc urbain… Le nouveau quartier d’affaires d’Alger, près de l’aéroport, commence déjà à se dessiner. L’idée : requalifier les fonctions urbaines pour améliorer notre cadre de vie. D’ici à 2029, Alger « ville-monde » projette de tourner son économie vers les services. Algerie360-juin2017.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire