dimanche 28 mai 2017

Projet du barrage de Souk N’Tléta Mise en service reportée à octobre 2019

Le chantier, lancé en mai 2012, continue d’enregistrer des retards estimés à plus de 36 mois et la livraison du projet est prévue pour octobre 2019.
La durée de réalisation de ce projet de barrage d’une capacité de 98 millions de mètres cubes était de 40 mois. Les retards sont essentiellement dus aux multiples oppositions des citoyens. L’expropriation a nécessité beaucoup de temps. Le chantier a d’ailleurs été bloqué à maintes reprises par les expropriés.
Ces années de retard n’ont pas été sans impact financier . La mobilisation des moyens humains et matériels a  coûté plus de 150 milliards . Le taux d’avancement des travaux est évalué à 35% .
 La mise en service du barrage de Souk n’Tléta permettra l’approvisionnement en eau des populations du versant sud de la wilaya, jusque-là alimenté essentiellement à partir du barrage de Koudiat Asserdoun (Bouira). D’autres études existent pour la réalisation de barrages hydrauliques dans la wilaya de Tizi Ouzou.
C’est le cas notamment de celui de Sidi Khelifa, sur l’oued Sidi Ahmed Ben Youcef, dans la commune d’Azeffoun, de Bounachi, qui sera réalisé sur l’oued Rebta, à Mekla, et de Zaouïa, prévu sur l’oued Stita, dans la commune de Makouda. Des oppositions ont cependant été signalées, notamment à Makouda, où les citoyens rejettent l’implantation d’un barrage sur leurs terres. (El watan- mai2017).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire