samedi 23 juin 2018

Texte du discours d’Ouyahia : Algérie independante (economie et politique) !

 Mesdames et Messieurs, combien de pays du sud de la planète disposent de la liberté de la presse qui existe dans notre pays ?
Combien de pays du sud de la planète ou même du nord, peuvent distribuer 50.000 logements en quelques journées, comme vient de le faire l’Algérie, à l’occasion de Leilat El Qadr ?
Combien de pays dépendant des hydrocarbures ont pu résister à la grave chute des prix du pétrole comme l’a fait l’Algérie, sans recourir à l’endettement extérieur et sans voir reculer la croissance économique ?
Ces trois exemples que j’ai cités me permettent d’éviter de parler durant des heures des réalisations de l’Algérie sous la conduite du Président BOUTEFLIKA, qui mène une politique guidée par les seuls intérêts du peuple et de la Patrie.
Il y a près de dix années, l’Algérie a opté pour la préservation de son espace économique en préférant le partenariat aux investissements directs étrangers. Ce choix avait soulevé des critiques. Mais cette stratégie a permis à notre pays d’engranger de plus en plus de partenariats entre opérateurs étrangers et nationaux dans le respect de notre souveraineté économique.
Il y a quelques années, l’Algérie a demandé et obtenu le report de l’entrée en vigueur de la zone de libre échange économique avec l’Union européenne qui devait commencer en 2017. C’est grâce à cela que nous sommes actuellement en mesure de prendre des mesures de sauvegarde de notre marché national et de notre balance des paiements extérieurs.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire