lundi 30 octobre 2017

Un réseau GPS devra être opérationnel le 1er mars 2018 en Algérie

Selon le chef du service géographie et télédétection de l’ANP, le général major Omar Farouk Zerhouni, l’Institut national de cartographie et de télédétection (INCT) est en train de finaliser son propre réseau GPS qui devra être opérationnel le 1er mars 2018.S’exprimant en marge d’une rencontre sur le rôle de l’INCT dans la protection et la sécurisation des frontières, Omar Farouk Zerhouni fait état d’un travail colossal réalisé ces dernières années pour permettre aux Algériens de bénéficier du service GPS sur l’ensemble du territoire national avec toutes les données géographiques nécessaires. Ce réseau sera fonctionnel grâce à l’entrée en exploitation de 146 stations par satellite réalisées par l’INCT. Il sera appuyé par 57 stations du Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (Craag) qui aideront à mieux identifier les sites et les lieux. Le travail a été effectué en collaboration avec des partenaires nationaux dans le domaine des télécommunications.
Le réseau GPS de l’INCT est riche de quelque 3 620 cartes géographiques de haute précision. Des cartes géographiques qui retracent le territoire national, du nord au sud, de l’est à l’ouest. L’INCT a mobilisé deux avions suréquipés pour définir 1 500 points GPS au sud, à l’extrême sud et tout au long des frontières. Un travail titanesque qui permettra donc d’offrir des données précisions aux utilisateurs afin qu’ils puissent se situer facilement dans n’importe quel endroit sur le territoire national. Il est à rappeler que le projet d’un système de géolocalisation algérien remonte à plusieurs années.http://www.algerieinfo.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire